Collectif 14 de solidarité avec la Palestine

Collectif 14 de solidarité avec la Palestine

shape
shape
shape
Missionsshape
shape

Le village d'Al Auja et les problèmes de l'eau dans la vallée du Jourdain

Al Auja est un village palestinien de 5000 habitants dont près d'un millier de Bédouins sédentarisés, sous juridiction administrative palestinienne et sous "sécurité" israélienne, situé vingt kilomètres au nord de Jéricho.


Ce village possède une source abondante qui permettait, avant l'occupation de 1967 la culture des bananes, des oranges et des légumes. Selon les Palestiniens que nous avons rencontrés, la vie était bonne avant l'occupation, les bananes et les oranges se vendaient bien, surtout en Jordanie, et l'eau ne manquait jamais.

Après 1967, le Jourdain, frontière avec la Jordanie, est devenue zone militaire ; on ne peut approcher la rivière à aucun endroit, les Israéliens ayant construit des barrières et des murs de barbelés tout du long.


La source a été confisquée lorsque les colons se sont installés. Ils ont planté des palmiers-dattiers tout au long de la vallée ; huit pompes israéliennes prennent l'eau de la source afin d'irriguer ces nombreuses plantations (les colons eux-mêmes n'habitent pas sur place, ils vivent à Jérusalem).

Les habitants d'Al Auja n'ont plus accès à l'eau de leur source. Ils n'ont pas le droit de creuser de puits. Ils sont sans cesse surveillés par des hélicoptères qui prennent des photos aériennes. Ils recoivent de l'eau pour remplir leurs citernes six heures par semaine... Beaucoup de ces agriculteurs, autrefois propriétaire terriens, sont aujourd'hui ouvriers agricoles dans les colonies.

Pied de votre page
facebook